30 avril 2007

Micro trottoir
















La fin du mois est souvent le moment du déménagement. Dans mon immeuble, quelqu'un a quitté son appartement pour vivre ailleurs, mais il a laissé une trace dans la rue : tout ce qu'il n'a pas envie de garder avec lui, il laisse comme souvenir pour les autres habitants du quartier. Son souvenir? Les ordures quoi. Il aurait pu appeler la mairie pour récupérer tout ça. Non. Il préfère polluer la rue. Après le déluge d'hier soir sur la capitale, son souvenir est devenu un champ de cadavre du passé.
Ce matin, avec le soleil radieux, les glaneurs n'hésitent pas de fouiller dans ces poubelles. Cela ne fait qu'empirer les choses. Je suis pour la récupération des choses dans la rue, mais pas pour créer le désordre public. Cette image, c'est la preuve d'un Paris sale, et qui prouve qu'il y a encore des gens irresponsables, et cela me dépasse.

4 commentaires:

lance a dit…

Paris ne s'arrange pas sur la mal propreté cela c'est clair et l'ignorance de la responsabilité...!!
Biz

steamy a dit…

les gens sont sales aussi chez eux et sur eux .et souvent pas ceux que l'on croit qkokzaka

patrick a dit…

j'aime bien la photo et l'arrangement sur le trottoir se pourrait retrouver au palais de tokyo, non?

greg a dit…

Que c'est sale, j'espère que sa a été récupéré!
bon je te laisse greg.