13 novembre 2006

Voyage X : Marseille

Demain matin à 8h20 je prends le train pour Marseille.
Tout est décidé. Je vais rester un mois à Marseille pour travailler mon écriture.

Le plus dur a été de trouver un logement sur place. J'ai demandé à tous mes amis, personne ne possède un logement secondaire libre près de la mer dans le sud de la France. J'ai passé des jours et des nuits à surfer sur internet, mais je n'ai toujours rien. Finalement, j'ai du utiliser mon ultime arme : Le chat gay. J'ai passé les annonces dans les forums de discussion spécialisés et je participe le chat assidûment pour essayer de passer mon message : Je cherche un meublé à Marseille pour un mois à partir du 14 Décembre. Il faut dire qu'avec ce genre de message, on me zappe assez rapidement, mais la plupart de marseillais donne quand même preuve de solidarité. Il y en a qui ne me connait pas mais il lance la recherche pour moi. J'étais vraiment très flatté. C'est seulement hier soir que j'ai reçu la réponse d'un mec "envoie moi un sms sur mon portable 0663****** et on discutera" que tout semble prendre forme. Un bel homme prénommé Jean-Philippe veut bien me sous-louer son appartement en plein coeur de Marseille pour 450€... Il faut dire que le quartier n'est pas top, près de tous les bordels, bars à hôtesse et boîtes de tous genres. Franchement, je n'ai plus beaucoup de choix vu mon départ est dans quelques heures seulement... J'irai visiter demain.

Dans ce genre d'exercice : trouver un logement, je pense que je me débrouille pas mal. Avec ma photo, il y a quand même quelques personnes sont prêtes à m'héberger gratuitement, mais je n'ai pas accepté car je n'ai pas envie de devenir un esclave de sexe en quelques jours! Mais non, je blague! Ils sont gentils... Un type a carrément visité un lieu de logement et il a fait un état de lieu sur messenger le lendemain pour moi. C'est étonnant ! Je ne sais pas si c'est le sexe qui a joué un bon coup là dedans, ou c'est tout simplement parce que ce monde est rempli de gens gentils et serviable. En tout cas, je leur remercie !

Je me suis même fait draguer par deux jeunes du sud...

En même temps, je me suis donné pas mal de pression. J'espère vraiment que ce voyage peut m'être utile. Il me tarde de me mettre au travail, d'écrire cette histoire, de tout donner jusqu'à épuissement. J'ai peur que j'aurai la panne d'inspiration et au bout d'un mois je n'aurai pas fait grand chose... Non, il ne faut pas penser comme ça. Il faut y aller, il faut le faire, c'est tout, pas question de reculer.

Marseille, j'arrive, avec ma valise, mon rêve, mes souvenirs, et mon cafard. Mes chers lecteurs, je ne sais pas si j'aurai la possibilité et le temps de revenir ici rapidement, mais je vous tiendrai au courant de mon séjour marseillais au fur et à mesure. C'est promis !

5 commentaires:

pouxi a dit…

Cher Buz, je souhaites que Marseille soit ton lieu idéal pour écrire ton film. Laisse la grisaille et va affronter le mistral qui rend fou ou génial (c'est un peu pareil..). Bon voyage, tous mes voeux t'accompagnent. Biz.

thomas a dit…

bon courage pour Marseille, j'y suis allé, je n'ai pas aimé...le seul avantage peut-etre: la proximité de la mer; ce que tu cherches.

Olivier Autissier a dit…

Bonjour. Bon voyage et ne t'inquiète pas pour le quartier, tu verras, il est très sympa. Ni pour le Mistral qui ne rend pas fou (rendons au vent d'Otan ce qui lui appartient) et qui surtout ne souffle pas jusqu'à Marseille :)

El ogro a dit…

bon séjour!
Marseille est une ville géniale, vraiment pas sage, vraiment éveillée et grouillante, bien éloignée des horrible ville proprette comme lile, toulouse, Montpellier, bordeaux, nimes ,nantes, strasbourg, nice, clermont-ferrand....
L'ogre ( qui préfere quand même sa mer et sa montagne)

Henri-Pierre a dit…

Dis donc Buz-Buz, pour que ton taux de testostérone n'inhibe pas ta créativité il est deux voies :
Ou tu donnes libre cours à tes ens débridés ou tu pries.
Tiens-nous au courant.