10 octobre 2006

Paris Je t'aime

Ce matin, le brouillard tombe sur l'est de Paris. Tout est blanc, tout est dans le flou, tout est poétique, comme dans le film de Theo Angelopoulos Paysage dans le brouillard.

Cette ville est décidément trop belle.

1 commentaire:

Unknown a dit…

le passage de l'été à l'automne est un vrai plaisir : les première fraicheurs, les feuilles qui tombent, les dimanches ensoleillés et secs dans les rues de montmartre désertées...