18 décembre 2007

Nouvelles du front




















Depuis mon arrivé à Taipei, je n'ai pas arrêté de travailler. Il fait bon ici, toujours vers 20°C et pas de pluie. Le soleil est souvent au rendez-vous, le stress aussi.
J'ai rencontré les personnes qui vont faire partie de cette aventure, notamment les comédiennes. Dans la séance photo, elles sont tellement complices qu'on pourrait croire qu'elles sont vraiment mère et fille. Il faut dire que j'ai de la chance... Je les adore !

La difficulté à mon arrivé est de me séparer des gens qui n'ont plus rien à voir avec ce projet. Tout commence par la personne qui s'occupe de mon film à Taiwan. Elle n'a pas bien suivi ma demande et la demande de ma productrice française. Du coup, elle fait tout un peu en travers. C'est dommage. C'est une fille que j'aprécie beaucoup mais pour ce projet elle ne fait que me poser des soucis. J'ai également dit "au revoir" à mon chef-opérateur français. J'ai commencé à travailler avec lui depuis pas mal de temps. Je lui ai fait confiance, mais finalement j'ai compris qu'il ne cherche qu'à gagner de l'argent. Malheureusement, dans ce projet de court-métrage, ce n'est pas parce que j'ai les aides de CNC que je peux lui payer plus. Dommage. Il me plaisait bien. Mais pour le bien de ce film, j'ai tranché. Maintenant, ma productrice doit trouver quelqu'un d'autre en France en 3 semaines. Cela ne va pas être une chose facile.

Tous les jours, je dois parler trois langues (français, anglais et chinois) pour que tout le monde se comprenne. J'ai l'impression que ma journée est super longue. Je suis la personne qui est obligé de parler sans cesse. Terrible. Je fais même la traduction en direct. Je ne croyais pas que je serais aussi fort ! Un jour si je ne fais plus du cinéma, je crois que je peux trouver un autre métier : un interprète !
Il me reste à trouver le décor principal du film : un grand appartement. J'ai déjà visité plusieurs appartements mais rien ne me parle vraiment.

Tous les soirs je rentre tard à la maison et je m'écroule dans le lit. J'espère que je peux tenir jusqu'au tournage. En tout cas, c'est vraiment un bonheur de voir que le tournage s'approche et tout se passe plutôt bien. Dieu merci !

4 commentaires:

Olivier Autissier a dit…

Du passionnant quoi !

gilles a dit…

bonne chance pour la suite. j'attends la suite de tes aventures.

Gilles

Anonyme a dit…

soit dit en passant...avez-vous pensé / contacté Newine ?
biz...m

Ellaë a dit…

Ah, mais tu poursuis ton blog?!!! Je te souhaite bon courage et un bon réveillon là bas! Bonne année et plein de bonheur et de succès à toi et tous les tiens. Je t'embrasse.