23 novembre 2006

Voyage X : Bibliothèque

Hier il a fait trop froid dans mon appartement. Je n'ai pas allumé le chauffage pour économiser quelque centimes, et je n'arrive pas à me mettre au travail. Je cherchais un endroit pour me chauffer.

Au début, je suis allé au Centre Bourse, un centre commercial en plein coeur de Marseille. Trop bruyant. J'ai vite pensé à la bibliothèque construite il n'y a pas très longtemps juste derrière Centre Bourse. Comme Marseille est en plein chantier de tranway, j'ai du traverser difficilement la route pour trouver cette bibliothèque. Avant sa construction, je me souviens encore le discours des dirigeants marseillais : On va mettre une faculté et une bibliothèque au centre de Marseille pour changer le paysage. Là, quelques années plus tard, la fac et la bibliothèque sont effectivement là, mais autour de ces deux bâtiments modernes, rien n'a changé. C'est toujours aussi sale, toujours plein de désordre de partout, et surtout ces deux constructions sont devenues deux ovnis parmis des gens du quartier qui s'en fichent complètement. C'est normal. Ces deux "choses" ne rentrent pas dans leurs vies quoditiennes. Franchement, c'est bizarre quand même pour tout le monde de se dire : tiens, je vais aller à la bibliothèque, mais pour y arriver, il faut d'abord traverser les ordures, les magasins des produits contrefaçon, les érrants et les interminables chantiers de Marseille. Cette politique pour moi est une fausse manoeuvre.

En tout cas, grâce à cette bibliothèque, j'ai trouvé ma refuge. Il n'y a pas grande monde donc il n'y a pas de queue pour y entrer. (La queue pour aller à la bibliothèque de Beaubourg est un cauchemar et c'est complètement ridicule, une hônte !) Comme c'est plutôt calme et chauffé, j'ai décidé de venir travailler ici régulièrement. Je peux même venir avec mon ordinateur portable car il y a un branchement électrique à chaque siège. Le seul problème, c'est difficile de choper le Wifi. Je trouve que ce n'est pas normal que dans ce genre d'endroit on n'a même pas d'accès internet sans fil. Franchement ça n'est pas top. J'ai quand même réussi à choper une connexion (difficilement...) pour vous envoyer ce petit billet.

Pour assurer la sécurité, il y a des agents de sécurité qui tournent dans toutes les parties de la bibliothèque... Pour moi, c'est du jamais vu ! Cela prouve qu'à quel point ce quartier n'est pas spécialement rassurant. Mais moi, je n'ai peur de rien ! J'aime bien ce quartier et j'y trouve des bons restaurants à bon prix ! (5€50 pour un bon couscous ou tajine tunisien, introuvable à Paris!)

Entre temps, j'ai consulté mes mails, et j'ai reçu le refus de la part d'une maison de production concernant le scénario du court-métrage que j'ai envoyé il y a quelques semaines. Après cette triste nouvelle, il est assez difficile pour moi de me remettre au travail...

6 commentaires:

Olivier Autissier a dit…

Bonjour. Faire fi des refus et continuer, toujours. Ah, tellement facile à dire... Courage :)

MArC-Us a dit…

Je comprends ta déception et j'espère que la chance s'annoncera bien vite.

niklas a dit…

même si j'imagine bien que ces déceptions ne sont pas d'une grande aide, je te souhaite bien du courage et je pense à toi :-)

Capitaine de Marseille a dit…

"5€50 pour un bon couscous ou tajine tunisien, introuvable à Paris!" oui, c'est ça que Marseille me bien manquait...

Bon courage. C'est sure que Marseill tu donnera bonne chance :)

Anonyme a dit…

Ahhh le plaisir de se retrouver dans une bibliothèque, au calme, avec un ordinateur portable et un bon bouquin à éplucher... je t'envie.

Ne te laisse pas aller, je sais que tu es un garçon plein de volonté.

Henri-Pierre a dit…

Ben voyons Buz-Buz, si tu t'effondres à chaque fois que tu trébuches...